Esperer-isshoni.info

« Faites tout ce qu’il vous dira » - Épisode 1 : Tenir sous le regard de Jésus

samedi 4 novembre 2017 par Phap

Épisode 1 : Tenir sous le regard de Jésus

- Le sanctuaire de Lourdes a retenu pour thème d’année 2018 l’injonction de Marie : « Faites tout ce qu’il vous dira ». Cette phrase nous accompagnera jusqu’au prochain pèlerinage d’octobre 2018.
Marie disait cela aux serviteurs au village de Cana en Galilée. Elle venait d’intercéder auprès de Jésus car la noce allait manquer de vin.


Rappelons-nous la scène de leur entretien rapportée par l’évangéliste Jean.

- Marie dit laconiquement à Jésus : « Ils n’ont plus de vin » - on peut entendre entre les lignes : « Toi mon fils qui peux tout, empêche la noce de sombrer dans l’embarras, fais un miracle ».

Jésus répond : « Que me veux-tu, femme ? mon heure n’est pas encore venue ». En lisant là encore entre les lignes, on peut entendre quelque chose comme : « Sais-tu ce que tu me demandes, femme ? Il ne s’agit pas seulement de faire un miracle, mais bien de révéler la gloire du Père qui repose sur moi – gloire qui se manifestera de manière définitive sur la croix ? Est-ce bien cela que tu veux ? ».


- Pour moi, non seulement Jésus se montre brusque envers sa mère en l’appelant « femme  » et non pas « mère », mais aussi il la regarde avec dureté. De fait, il n’en va de rien moins que de l’amour, l’amour qui demande tout, qui exige tout parce qu’il donne tout.

- Marie a supporté cette parole et ce regard durs, elle a tenu bon – elle a accepté de tout donner, y compris son fils. Cela se vérifiera à l’autre bout de l’histoire quand Marie se tiendra debout au pied de la croix sans faiblir et qu’elle acceptera d’adopter tous les fils et toutes les filles que Jésus lui donnera.

- Jésus sait désormais que son heure est venue, l’heure de révéler la gloire de son Père, et il le sait grâce à cette femme, grâce à sa mère. Il peut maintenant accomplir le premier signe de sa mission divine. Cela se passait à Cana en Galilée.


Quant à nous, nous pouvons plier le genou devant la puissance de la foi de Marie notre mère.

« Je vous salue Marie, pleine de grâce… ».


© fr. Franck Guyen op, novembre 2017.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 12 / 91414

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Art de vivre chrétien   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License