Esperer-isshoni.info

prédication - Preaching - Une bonté qui n’exclut pas la dureté - A Goodness That Does Not Preclude Harshness

mercredi 23 août 2017 par Phap

Voir Matthieu 20, 1-16 - Matthew 20 : 1-16


Aujourd’hui [1], l’Église nous fait entendre la parabole des ouvriers de la première heure et ceux de la onzième heure [2]. Cette parabole nous dit que Dieu est bon, d’une bonté qui n’exclut pas la dureté. Today [3], the Church makes us hear the parable of the workers of the first and the eleventh hour [4]. The parable shows us that the goodness of God which does not exclude harshness.
Le maitre du domaine a dû demander sur un ton dur aux ouvriers de la onzième heure pourquoi ils sont restés là assis, sans rien faire toute la journée. S’ils avaient répondu : « nous sommes paresseux et nous attendons que le poulet rôti nous tombe tout cuit du ciel dans le bec  », pensez-vous réellement que le maître du domaine les aurait embauchés ? The master of the field must have asked the workers of the eleventh hour in a harsh way why they have been staying idle all day long. Had they answered : “we are lazy and we are waiting for a chicken flying directly into our mouths”, do you really think that the master of the field would have hired them ?
Le maître du domaine prend aussi un ton dur pour dire à celui qui est sans doute le meneur des ouvriers de la première heure : « Prends ce qui te revient et va-t’en  » lui dit-il sèchement. The master of the filed must also have scolded in a harsh way the leader of the workers of the first hour : he snapped at him : “Take what is yours and go away
La bonté de Dieu n’exclut pas la justice, et la justice peut rendre dur. À mon avis, Dieu n’est pas un papy qui donne un gâteau à son petit-fils, quoi ce dernier ait fait. God’s goodness does not preclude justice, and justice may make God harsh. According to me, God is not like grandpa who will give a cake to his grandchild whatever the child may have done.
Cette bonté est vraie, et elle réchauffe le cœur. Elle répond à ce que les contemporains de Jésus ressentaient sans doute en passant devant le marché des ouvriers journaliers, quand ils voyaient les bras cassés, les vieillards et les infirmes attendre un hypothétique embaucheur avec la faim au ventre et les habits tombant en haillons. This is a true and hear-warming goodness. It is the answer to the pinch people living in Jesus’ time felt when they passed along the market of the daily workers when they saw the crippled and the lame and the old people waiting for a hirer with a hungry belly and tattered clothes.
C’est beau et bon de savoir que la camionnette de Dieu va les prendre et qu’ils auront un salaire à la fin de la journée pour eux et leur famille. It is a good and nice thing to know that God’s pick-up truck will take them and that they will get good money at the end of the day for themselves and for their family.
Et c’est dommage pour les ouvriers de la première heure, forts, robustes, agiles, qui n’ont pas été capables de comprendre la souffrance de celui qui attend l’embauche depuis le matin et qui voit arriver la fin de la journée sans avoir été pris. It is too bad for the strong and nimble and healthy workers of the first hour that they were unable to understand the suffering of someone who has been waiting for a hire since the morning and who sees the end of the day coming without him being hired.
Ils ne peuvent pas comprendre la bonté du patron et ils partiront mécontents, aigris, insatisfaits au lieu de s’être réjouis d’avoir été admis au service d’un tel maître. They are not able to understand the goodness of their boss and they will leave discontent and sour and unsatisfied instead of rejoicing that they were allowed to work for such a master.
Dommage pour les ouvriers de la première heure et quel bonheur pour les ouvriers de la onzième heure. Too bad for the workers of the first hour and what a bliss for the workers of the eleventh hour.
Ma conclusion. Mes amis, vous qui avez été baptisé à votre naissance, vous qui croyez au Dieu de Jésus-Christ depuis votre enfance, si vous entendez dire que des incroyants et des pêcheurs ont reçu le baptême au soir de leur vie, ne maugréez pas en disant : « c’est trop facile, alors que moi j’ai fait des efforts pour suivre les commandements du Christ depuis que je suis petit ». My conclusion. My friends, you have been baptized at your birth, you have been believing in the God of Jesus-Christ since your childhood. When you hear that unbelievers and sinners have been baptized in their twilight years, please do not grumble saying : “this is too easy for them, haven’t I strained myself to follow the Christ’s orders since I was a small boy  ?”
Est-ce que vous savez ce que c’est de vivre sans Dieu et sans ses promesses jusqu’à quarante ans et plus ? Do you know what it means to live 40 years and more without God, without God’s promises ?

© esperer-isshoni.info, août 2017


「天の国は次のようにたとえられる。ある家の主人が、ぶどう園で働く労働者を雇うために、夜明けに出かけて行った。 « Le Royaume des cieux est comparable, en effet, à un maître de maison qui sortit de grand matin, afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. For the kingdom of heaven is like unto a man that is an householder, which went out early in the morning to hire labourers into his vineyard
主人は、一日につき一デナリオンの約束で、労働者をぶどう園に送った。 2 Il convint avec les ouvriers d’une pièce d’argent pour la journée et les envoya à sa vigne. . 2 And when he had agreed with the labourers for a penny a day, he sent them into his vineyard.
また、九時ごろ行ってみると、何もしないで広場に立っている人々がいたので、 3 Sorti vers la troisième heure, il en vit d’autres qui se tenaient sur la place, sans travail, 3 And he went out about the third hour, and saw others standing idle in the marketplace,
『あなたたちもぶどう園に行きなさい。ふさわしい賃金を払ってやろう』と言った。 4 et il leur dit : ‹Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui est juste.› 4 And said unto them ; Go ye also into the vineyard, and whatsoever is right I will give you. And they went their way.
それで、その人たちは出かけて行った。主人は、十二時ごろと三時ごろにまた出て行き、同じようにした 5 Ils y allèrent. Sorti de nouveau vers la sixième heure, puis vers la neuvième, il fit de même. 5 Again he went out about the sixth and ninth hour, and did likewise.
五時ごろにも行ってみると、ほかの人々が立っていたので、『なぜ、何もしないで一日中ここに立っているのか』と尋ねると、 6 Vers la onzième heure, il sortit encore, en trouva d’autres qui se tenaient là et leur dit : ‹ Pourquoi êtes-vous restés là tout le jour, sans travail ?› - 6 And about the eleventh hour he went out, and found others standing idle, and saith unto them, Why stand ye here all the day idle ?
彼らは、『だれも雇ってくれないのです』と言った。主人は彼らに、『あなたたちもぶどう園に行きなさい』と言った。 7 ‹ C’est que, lui disent-ils, personne ne nous a embauchés.› Il leur dit : ‹ Allez, vous aussi, à ma vigne.› 7 They say unto him, Because no man hath hired us. He saith unto them, Go ye also into the vineyard ; and whatsoever is right, that shall ye receive.
夕方になって、ぶどう園の主人は監督に、『労働者たちを呼んで、最後に来た者から始めて、最初に来た者まで順に賃金を払ってやりなさい』と言った。 8 Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : ‹Appelle les ouvriers, et remets à chacun son salaire, en commençant par les derniers pour finir par les premiers.› 8 So when even was come, the lord of the vineyard saith unto his steward, Call the labourers, and give them their hire, beginning from the last unto the first.
そこで、五時ごろに雇われた人たちが来て、一デナリオンずつ受け取った。 9 Ceux de la onzième heure vinrent donc et reçurent chacun une pièce d’argent. 9 And when they came that were hired about the eleventh hour, they received every man a penny.
最初に雇われた人たちが来て、もっと多くもらえるだろうと思っていた。しかし、彼らも一デナリオンずつであった。 10 Les premiers, venant à leur tour, pensèrent qu’ils allaient recevoir davantage ; mais ils reçurent, eux aussi, chacun une pièce d’argent. 10 But when the first came, they supposed that they should have received more ; and they likewise received every man a penny.
それで、受け取ると、主人に不平を言った。 11 En la recevant, ils murmuraient contre le maître de maison : 11 And when they had received it, they murmured against the goodman of the house,
『最後に来たこの連中は、一時間しか働きませんでした。まる一日、暑い中を辛抱して働いたわたしたちと、この連中とを同じ扱いにするとは。』 12 ‹ Ces derniers venus, disaient-ils, n’ont travaillé qu’une heure, et tu les traites comme nous, qui avons supporté le poids du jour et la grosse chaleur.› 12 Saying, These last have wrought but one hour, and thou hast made them equal unto us, which have borne the burden and heat of the day
主人はその一人に答えた。『友よ、あなたに不当なことはしていない。あなたはわたしと一デナリオンの約束をしたではないか。 13 Mais il répliqua à l’un d’eux : ‹ Mon ami, je ne te fais pas de tort ; n’es-tu pas convenu avec moi d’une pièce d’argent ? 13 But he answered one of them, and said, Friend, I do thee no wrong : didst not thou agree with me for a penny ?
自分の分を受け取って帰りなさい。わたしはこの最後の者にも、あなたと同じように支払ってやりたいのだ。 14 Emporte ce qui est à toi et va-t’en. Je veux donner à ce dernier autant qu’à toi. 14 Take that thine is, and go thy way : I will give unto this last, even as unto thee.
自分のものを自分のしたいようにしては、いけないか。それとも、わたしの気前のよさをねたむのか。』 15 Ne m’est-il pas permis de faire ce que je veux de mon bien ? Ou alors ton oïl est-il mauvais parce que je suis bon ?› 15 Is it not lawful for me to do what I will with mine own ? Is thine eye evil, because I am good ?
このように、後にいる者が先になり、先にいる者が後になる。」 16 Ainsi les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers. » 16 So the last shall be first, and the first last : for many be called, but few chosen.

[1mercredi 23 août 2017, vingtième semaine du temps ordinaire

[2respectivement 6 heures du matin et 17 heures l’après midi – le soleil se lève à 6 heures et se couche à 18 heures

[3Wednesday, the 23rd of August, 2017, in the 20th week in the ordinary time

[4viz 6:00 a.m. and 5:00 p.m. – the sun rises at 6:00 a.m. and sets at 6:00 p.m.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 116 / 85427

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Prédication - Preaching   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License