Esperer-isshoni.info

Prédication - Preaching - L’essentiel : nourrir son intériorité - Feeding One’s Interiority Is Essential

dimanche 17 juillet 2016 par Phap


Voir Luc 10, 38-42 - Luke 10 : 38-42


Aujourd’hui, seizième dimanche du temps ordinaire de l’an de grâce 2016 [1], nous entendons l’évangile de Marthe et Marie. Today, sixteenth Sunday of the ordinary time of the year of grace 2016 [2], we listen to the gospel of Martha and Maria.
Selon moi, il nous pose la question suivante : Jésus passe sur la route avec sa compagnie, nous l’estimons et l’apprécions, aussi nous l’invitons chez nous. According to me, this gospel raises a specific question : Jesus is passing by us with his band, we like him and we hold him in high esteem, so we invite him to our home.
Mais quel degré de notre intimité allons-nous partager avec lui ? à quel niveau de profondeur allons-nous le laisser entrer chez nous ? But what degree of our intimacy are we going to share with him ? at what level of depth are we going to let him enter our home ?
Marie va plus loin dans l’accueil que sa sœur Marthe : Marthe accueille Jésus dans sa maison, Marie accueille Jésus dans son cœur. Marthe mobilise pour Jésus son personnel de maison, son argent, son savoir-faire organisationnel – Marie mobilise les ressources d’attention de son cœur. Maria is going farther than her sister Martha. Martha is welcoming Jesus in her house, Maria is welcoming Jesus in her heart. Martha is mobilizing her house personnel, her money, her organizational know-how, Maria is mobilizing the abilities of her heart to pay heed.
Marie est disponible à la présence transformante, irradiante, de Jésus, Marthe ne l’est pas. Maria is available to the transforming and irradiating presence of Jesus but not Martha.
Vous êtes invité à un repas chez vos amis. Bien sûr, c’est important que le cuisinier ou la cuisinière s’affaire à la cuisine, mais le plus important n’est-ce pas qu’il soit avec vous pour discuter ensemble ? Alors s’il tarde trop en cuisine, vous lui dites : « viens t’asseoir avec nous, nous t’attendons. L’essentiel, c’est que tu sois avec nous  ». You are invited by your friends to a meal at their home. Of course it matters that the cook runs the kitchen, but the more important thing isn’t it that he stays with you and talks with you ? If he is staying to long in the kitchen, you are going to tell him : “please come and sit down with us, we are waiting for you. The essential thing is that you stay with us.”
Dans un restaurant, ce n’est pas si important de rencontrer le cuisinier, mais ici, vous n’êtes pas au restaurant. Ce qui vous nourrit le plus, ce qui est le plus important, c’est de se sentir à l’aise ensemble, de se sentir bien ensemble. Le contenu de l’assiette et du verre comptent, mais ils sont subordonnés à cette amitié dont le repas partagé ensemble est la manifestation et l’instrument. It is not that important in a restaurant to meet the cook, but here you are not in a restaurant. What feeds you the more, what is the most important, is to feel at ease together, to feel good together. The contents of the plate and of the glass matter but they come second to the friendship which is expressed and realized in the meal shared together.
S’asseoir, être là, présent, disponible à ses amis pour les écouter, pour entendre ce qui les anime, leurs joies, leurs peines, ce qui les préoccupe en ce moment. Être là, présent, disponible pour dire à ses amis ce qui m’anime, mes joies, mes peines, ce qui me préoccupe en ce moment. To sit down, to be there, present, available for your friends who can speak about what is driving them, their joys, their sorrows, what is bothering them at this time. To be able to tell your friends about what is driving you, your joys, your sorrows, what is bothering you at this time.
Cela prend du temps, cela permet de construire la confiance, la compréhension, cela permet de nourrir l’amitié, l’affection réciproques. It takes time, it makes room for the building of confidence, of understanding, it feeds friendship, mutual care.
Mes amis, connaissez-vous le DSA  ? Le devoir de s’asseoir (DSA) constitue un pilier de la spiritualité des Équipes Notre-Dame [3] : chaque couple prend un temps à eux à l’écart où ils s’assoient pour échanger sur ce qui s’est passé, sur ce qui leur est arrivé dans le mois. My friends, do you know about DSD  ? The Duty to Sit Down (DSD) is the pillar of the spirituality of the Equipes Notre-Dame [4] : the couple takes a time aside where they sit down to exchange about what has happened during the month.
Ce rendez-vous planifié aménage un espace et un temps protégés, un sanctuaire, où les couples peuvent relier leur quotidien avec l’essentiel, redécouvrir ensemble ce qui se joue en profondeur dans les événements du mois et qui leur donne leur vrai sens, leur poids d’éternité. This planned appointment creates a protected space and time, a sanctuary, where the couples can connect the day-to-day activities to the essential, they can rediscover together what is running deeply in the events of the month and which is giving them their true meaning, their weight of eternity.
Ignace de Loyola (1491-1556), le fondateur de la Compagnie de Jésus, a écrit dans les Exercices spirituels : "Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui satisfait et rassasie l’âme, mais de sentir et goûter les choses intérieurement » [5]. Ignatius of Loyola (1491-1556), the Spanish founder of the Society of Jesus, wrote in the Spiritual Exercices : « The soul is not content and satisfied by knowing lot of things but by feeling and tasting things inside you  » [6]
Oui, mes frères et sœurs, nous avons une profondeur, une intériorité, et elle a besoin de nourriture tout autant que notre corps et elle compte plus que notre corps, c’est elle la plus importante. Indeed, brothers and sisters, we have an inner depth, an interiority and it needs food no less than our body and it is more important than our body.
C’est cette intériorité qui donne du sens à ma vie, c’est elle qui me donne du recul par rapport au flux des événements et qui me permet de maintenir le cap vers le vrai bonheur, vers l’amitié, vers l’estime réciproque, vers la vie éternelle ensemble sous le regard de Dieu. Voilà l’essentiel, voilà l’unique nécessaire. This is this interiority which gives a direction to my life, it allows me to have hindsight from the flow of the events and stay the course to genuine happiness, to friendship, to mutual esteem, to eternal life together under the sight of God. Here is the essential, here is the only necessary thing.
Marie a découvert cette intériorité et elle la nourrit en s’abreuvant à ce qui sort de la bouche de Jésus. Mes amis, profitons nous aussi de la messe, profitons de ce repas où l’Église accueille le Christ, et soyons comme Marie, nourrissons notre intériorité de la présence de Jésus Christ, mort pour nos péchés et relevé d’entre les morts pour notre vie éternelle. Maria has discovered this interiority and she has been feeding it with what goes out of Jesus’ mouth. My friends, let us enjoy the Mass, let us enjoy the meal where the Church welcomes the Christ and let us be like Marie, let us feed our interiority with the presence of Jesus Christ who has died for our sins and is raised from the dead for our eternal life.

© esperer-isshoni.info, juillet 2016
© fr. Franck Guyen op, juillet 2016


Luc 10, 38-42 - Luke 10 : 38-42

一行が歩いて行くうち、イエスはある村にお入りになった。すると、マルタという女が、イエスを家に迎え入れた。 8 Comme ils étaient en route, il entra dans un village et une femme du nom de Marthe le reçut dans sa maison. 8 Now it came to pass, as they went, that he entered into a certain village : and a certain woman named Martha received him into her house.
彼女にはマリアという姉妹がいた。マリアは主の足もとに座って、その話に聞き入っていた。 39 Elle avait une sœur nommée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. 39 And she had a sister called Mary, which also sat at Jesus’ feet, and heard his word.
マルタは、いろいろのもてなしのため せわしく立ち働いていたが、そばに近寄って言った。
「主よ、わたしの姉妹はわたしだけにもてなしをさせていますが、何ともお思いになりませんか。
手伝ってくれるようにおっしゃってください。」
40 Marthe s’affairait à un service compliqué. Elle survint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissée seule à faire le service ? Dis-lui donc de m’aider. » 40 But Martha was cumbered about much serving, and came to him, and said, Lord, dost thou not care that my sister hath left me to serve alone ? bid her therefore that she help me.
主はお答えになった。「マルタ、マルタ、あなたは多くのことに思い悩み、心を乱している。 41 Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et t’agites pour bien des choses. 41 And Jesus answered and said unto her, Martha, Martha, thou art careful and troubled about many things :
しかし、必要なことはただ一つだけである。マリアは良い方を選んだ。それを取り上げてはならない。」 42 Une seule est nécessaire. C’est bien Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée. » 42 But one thing is needful : and Mary hath chosen that good part, which shall not be taken away from her.

[1dimanche 17 juillet 1016

[2Sunday, the 17th of July, 2016

[3les Équipes Notre-Dame sont un mouvement de spiritualité conjugale fondé par le père Henri Caffarel (1903-1996)

[4The Equipes Notre-Dame is a movement of spirituality for couples founded by the French Father Henri Caffarel (1903-1996)

[5Ignace of Loyola (Ex. Sp.n°2) : No el mucho saber harta y satisface al anima, mas el sentir y gustar de las cosas internamente

[6Ignatius of Loyola (Ex. Sp.n°2).
No el mucho saber harta y satisface al anima, mas el sentir y gustar de las cosas internamente


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 120 / 79002

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Prédication - Preaching   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License