Esperer-isshoni.info

prédication - Preaching - La poutre dans mon œil , quelle poutre ? - The Beam in My Eye, What Beam ?

lundi 20 juin 2016 par Phap

Voir Évangile de Matthieu 7,1-5 - See Gospel by Matthew 7,1-5


L’évangile selon Matthieu nous propose une image forte aujourd’hui [1] : un disciple qui prétend enlever une paille dans l’œil de son frère alors que lui-même a une poutre dans le sien. The gospel by Matthew depicts us a powerful image today [2] : a disciple pretending to take off a straw from his brother’s eye while he himself has a beam in his own eye.
Nous connaissons tous des personnes – nous peut-être à certains moments – qui jouent aux donneurs de leçon alors qu’elles-mêmes se trouvent en grave défaut par rapport à ce qu’elles dénoncent précisément chez les autres. We know some people – maybe us sometimes – who lecture people while they find themselves in deep trouble concerning what they precisely denounce in other people.
Je pense à des frères religieux qui ont écrit des livres sur la vie communautaire alors qu’ils vivaient à l’extérieur du couvent. Ils intervenaient lors des chapitres conventuels pour dire ce qui n’allait pas et ce qu’il fallait faire, dénonçant tel ou tel comportement. I think about religious brothers who write books about the religious community life while living outside the convent. They would intervene during chapters in the convent to say what was wrong and what the community should do.
N’a-t-on pas connu des hommes très critiques en matière sexuelle, se scandalisant à propos de tel ou tel ? Et plus tard on a découvert qu’ils menaient dans le secret une vie sexuelle autrement plus déréglée que ce qu’ils reprochaient aux autres. Haven’t we heard about some people very critical in the morality field, taking offense about the sexual behavior of this person or that person ? And later it was discovered that their sexual life was far more disrupted than what they reproached to others ?
Ce sont des cas extrêmes, je le reconnais, et cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas reprendre nos frères de communauté quand leur comportement n’est pas juste : ce serait de la lâcheté ou de l’indifférence. I admit these are extreme cases and it doesn’t mean we must not blame our community brothers when they behave in an unjust way : it would be cowardice or indifference.
Mais je dirais qu’il ne s’agit pas de reprendre pour décourager, pour culpabiliser, pour manipuler affectivement ; il s’agit de reprendre pour faire grandir, et, dans l’optique chrétienne, pour faire grandir comme fils et filles du même Père. But I would say the blame should not aim at discouraging or at making feeling guilty or manipulating emotionally ; it should aim at helping to grow, and, in the Christian view, to help grow as sons and daughters of the same Father.
Comment reprendre son frère de cette manière-là ? Je dirais : en l’apprenant de Dieu, en regardant comment Dieu s’y prend avec nous. How to blame one’s brother in such a way ? I would say by learning the way God is going about it with us.
Cela suppose d’abord que j’accepte d’être repris. J’aime bien adresser des critiques aux autres. Mais réciproquement, est-ce que j’accepte que les autres me critiquent ? Non ? Alors j’ai un problème. It implies first that I accept to be criticized. I enjoy criticisizing other people. But do I accept conversely to be criticized by others ? No I don’t ? Then I have got a problem.
Mes frères, mes sœurs, pourquoi est-ce que je n’accepte pas d’être critiqué ? Pourquoi un enfant réprimandé par son père rejette-t-il la faute sur sa sœur, pourquoi refuse-t-il de reconnaître que c’est lui qui a cassé le vase en jouant dans le salon, alors qu’on le lui avait expressément interdit ? Brothers and sisters, why don’t I accept to be criticized ? Why does a child scolded by his father blame his sister for having broken the vase in the living room, when he is the real culprit who was told expressly not to play in the living room ?
Je dirais que c’est parce qu’il a peur de perdre l’affection et l’estime - l’amour - de ses parents. Je dirais que pour 99 % d’entre nous, nous avons peur de reconnaître nos torts, nos travers, nos mesquineries, notre méchanceté, notre cupidité, nos peurs, parce que nous avons peur de perdre l’affection et l’estime - l’amour - des autres. I would say it is because he is afraid of losing his parents’ love. I would say that 99% of us are afraid of recognizing our wrongdoings, our faults, our pettiness, our malice, our greed, our fears, because we are afraid of losing the affection and esteem - the love - of others.
Alors nous mentons aux autres, et pour ce faire, nous nous mentons à nous-mêmes. Then we lie to others and to achieve this, we lie to ourselves.
Dieu connaît le cœur de l’homme, et il sait que c’est un cœur compliqué et malade. Alors il est là, il nous dit qu’il nous aime avec tout ce que nous sommes, il nous regarde dans nos laideurs parce qu’il sait que nous pouvons être beaux, il sait que nous pouvons bâtir un monde beau. En son Fils, par son Fils, avec son Fils. God knows the heart of man, and he knows that it is a complicated and ill heart. So he is standing there, telling us that he loves us as we are, looking at our uglinesses because he knows we can become very beautiful persons, we can build a very nice world. With his Son, in his Son, through his Son.
Il le sait parce qu’il a le pouvoir de nous faire dépasser nos laideurs, il a le pouvoir de nous rendre beaux – il est le Père céleste qui nous a fait sans arrière-pensée, sans calcul, par amour et gracieusement. He knows it because he can make us overcome our uglinesses, he has the power to make us nice – he is the Father in Heaven that created us out pure love and utter unselfishness.
Alors nous acceptons de nous tenir sous ce regard chaud et lumineux, nous lui dévoilons ce que nous cachons au fond de notre cœur, ce qui nous fait honte, ce qui nous humilie, ce qui nous fait nous recroqueviller - et dont pourtant nous ne voulons ni ne pouvons nous séparer. Then we accept to stand under this warm and bright gaze, we unveil the things we hide in the bottom of our hearts, things we are ashamed of, things that humiliate us and make us shrink – and yet we can’t and don’t want to be separated from them.
Et doucement, dans la lumière divine, peu à peu nous apprivoisons notre honte, notre crainte, notre humiliation : And gently, quietly, in the divine light, we tame little by little our shame, our humiliation :
petit à petit, nous apprenons à lui faire confiance, nous apprenons à lui dire ce qui nous fait mal, nous cachons de moins en moins de choses sous le tapis. We learn little by little to trust him, we learn to make confidences to him about what hurts us, we hide less and less things under the carpet.
Nous devenons toujours plus confiants en la capacité de guérison de Dieu, nous nouons une relation toujours plus vraie avec nous-mêmes et avec les autres parce que nous entrons dans une relation toujours plus vraie avec Dieu. We trust more and more the healing power of God, we tie an even more genuine relation to ourselves and to others because we become part of an even more genuine relation to God.
La vérité, non pas comme des rayons X qui brûlent et transpercent, mais comme une lumière chaude et douce qui guérit. Alors la plaie cicatrise petit à petit, alors nous pouvons toujours plus aimer le monde, alors nous pourrons toujours plus nous aimer nous-mêmes. The genuine truth is not like X rays which burn and pierce, it is a warm and gentle light which cures. Then the wound heals more and more, then we can love people more and more, then we are able to love ourselves more and more.
Et nous commencerons à bouger par rapport à des choses profondément inscrites en nous, des crispations, des ornières, des fixations. Pas de beaucoup, juste quelques millimètres. Mais cela fait une différence pour Dieu et pour nous. Then we begin to move relative to things which are deeply rooted in us : attachments, tensions, ruts. Not very far, just a few millimeters. But it makes a difference for God and for us.
Un enfant qui se met debout pour la première fois. Pas longtemps, quelques secondes. Mais cela fait la différence dans le cœur de ses parents. Quelque chose de beau et de fort a commencé à grandir, quelque chose a commencé à se mettre en place. A child raising on his feet for the first time. Not very long, just one second or two. But it makes a difference in the heart of his parents. Something nice and strong has begun to grow, something has begun to fall into place.

À cela nous saurons que nous sommes de la vérité, et devant lui nous apaiserons notre cœur si notre cœur venait à nous condamner, car Dieu est plus grand que notre cœur et il connaît tout. [3]

And hereby we know that we are of the truth, and shall assure our hearts before him. For if our heart condemn us, God is greater than our heart, and knoweth all things. [4]

Alors nous pouvons enlever la paille dans l’œil de notre frère. Then we’ll be able to take off the straw from our brother’s eye.

© esperer-isshoni.info, juin 2016
© fr. Franck Guyen op, juin 2016


Matthieu 7, 1-5 - Matthew 7:1-5

「人を裁くな。あなたがたも裁かれないようにするためである。 1 « Ne vous posez pas en juge, afin de n’être pas jugés ; 1 Judge not, that ye be not judged.
あなたがたは、自分の裁く裁きで裁かれ、自分の量る秤で量り与えられる。 2 car c’est de la façon dont vous jugez qu’on vous jugera, et c’est la mesure dont vous vous servez qui servira de mesure pour vous. 2 For with what judgment ye judge, ye shall be judged : and with what measure ye mete, it shall be measured to you again.
あなたは、兄弟の目にあるおが屑は見えるのに、なぜ自分の目の中の丸太に気づかないのか。 3 Qu’as-tu à regarder la paille qui est dans l’œil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton oeil, tu ne la remarques pas ? 3 And why beholdest thou the mote that is in thy brother’s eye, but considerest not the beam that is in thine own eye ?
兄弟に向かって、『あなたの目からおが屑を取らせてください』と、どうして言えようか。自分の目に丸太があるではないか。 4 Ou bien, comment vas-tu dire à ton frère : ‹Attends ! que j’ôte la paille de ton œil› ? Seulement voilà : la poutre est dans ton œil ! 4 Or how wilt thou say to thy brother, Let me pull out the mote out of thine eye ; and, behold, a beam is in thine own eye ? 5
偽善者よ、まず自分の目から丸太を取り除け。そうすれば、はっきり見えるようになって、兄弟の目からおが屑を取り除くことができる。 5 Homme au jugement perverti, ôte d’abord la poutre de ton œil, et alors tu verras clair pour ôter la paille de l’œil de ton frère. Thou hypocrite, first cast out the beam out of thine own eye ; and then shalt thou see clearly to cast out the mote out of thy brother’s eye.

[1lundi 20 juin 2016

[2Monday, the 20th of June, 2016

[31 Jean 3,19-20

[41 John 3:19-20


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 61 / 79268

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Prédication - Preaching   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License