Esperer-isshoni.info

Le Sutra du Lotus - la structure

lundi 8 décembre 2014 par Phap

Voir Le Sutra du Lotus - le plan et les chapitres


1. En lisant attentivement les chapitres

  • 28 (chinois)/26 (sanscrit), chapitre de clôture de la version chinoise,
  • et 22/27 (chapitre de clôture de la version sanskrite),

nous constatons que le chapitre de clôture chinois 28/26 porte des marques d’amplification du thème qui manquent dans sa contrepartie sanskrite ; par ailleurs, seule la version chinoise mentionne le départ de l’assemblée, et de manière succincte.
A l’inverse, le chapitre de clôture sanskrit 22/27 est entièrement consacré à la fin de l’assemblée : le Bouddha rassemble son auditoire, et remet le Sûtra, ce qui signifie qu’il a terminé l’exposition qui était annoncée au début.

2. Ces éléments nous amènent à retracer, à gros traits, l’histoire de la constitution du texte comme suit :

  1. le Sûtra du Lotus était constitué dans une première étape des chapitres 1 à 22/27 ;
  2. les 6 chapitres suivants (22/22 à 28/26) font partie d’une addition ultérieure ;
  3. la version chinoise a alors aménagé le chapitre 28 (chin.)/26 (scr.) pour en faire le chapitre de clôture, tout en conservant l’ordre des chapitres du Sûtra de la première étape [1] ;
  4. la version sanskrite a repoussé le chapitre 22/27 de sa place originelle (21 dans la numérotation sanskrite) – à sa place actuelle (27 scr.), afin d’y insérer les 6 chapitres supplémentaires.

3. Pour compléter l’histoire du texte, nous ajouterons l’hypothèse de Robert , à savoir qu’à un moment du processus, les rédacteurs ont inséré le passage sur Devadatta :

  • la version chinoise en fait un chapitre entier, qui devient le chapitre 12 ;
  • la version sanskrite l’insère dans le chapitre 11.

La construction littéraire du récit

4. Le Sûtra du Lotus se présente comme un récit, avec un commencement, une intrigue, un dénouement et une fin.
Ce récit est précédé par un acte liturgique rituel de dévotion traditionnel dans les écrits bouddhistes : « ÔM ! Adoration à tous les Buddhas et Bôdhisattvas ! » .

5. Le récit présente ensuite l’assemblée merveilleuse, qui comprend une infinité de Bôddhisattavas, autour du Tathâgata.
A la fin du récit (dans la première étape de constitution du Sûtra), au chapitre 22/27, le « bienheureux Tahâgata Câkyamuni » rassemble les Bôdhisattavas et leur transmet le Sûtra, puis le chapitre se termine par la louange du Tathâgata par les membres de l’assemblée.
On constate que, dans le dernier chapitre, cette assemblée comprend des nouveaux membres par rapport au chapitre 1, à savoir : « les innombrables Tathâgatas... venus des autres univers,... le tathâgata Prabhûtaratna,... l’assemblée tout entière des innombrables Bôdhisattvas Mahâsattvas, ... qui étaient sortis des fentes de la terre ».

6. Le Sûtra est construit sur trois agrégations successives de ces nouveaux personnages à l’assemblée, avec la venue

  1. du Tathâgata Prabhûtaratna,
  2. des Tathâgatas émanés du Bhagavat,
  3. des Bôdhisattvas Mahâsattvas qui sortent des fentes de la terre.

Chaque agrégation est accompagnée par un prodige, qui fait rebondir l’intrigue et amène l’auditeur ou le lecteur du Sûtra à renouveler son attention. On peut alors résumer la progression du récit à partir des prodiges et des arrivées successives des nouveaux personnages :

Chapitre Prodiges survenus pendant la tenue de l’assemblée - Nouveaux arrivants [2]
chap. 1 Assemblée initiale, constituée autour du Bhagavat qui entre en recueillement..Le prodige inaugural : le Bhagavat émet un rayon lumineux qui éclaire une infinité de mondes..Au Bôdhisattva Maitreya qui s’en étonne, Mandjuçri (qui apparaît comme le chef de file des Bôdhisattvas de l’assemblée initiale) répond que le prodige est le prélude à l‘exposition de la Loi nommée le Lotus de la bonne Loi, du livre du Grand Véhicule intitulé La fleur du Lotus de la Loi Sublime.
chap. 11 Le prodige de la pagode de pierres précieuses : le stûpa sort de terre et s’élève dans les airs. Nouvel arrivant : Le Tâthagata Prabhûtaratna entré dans le Nirvana complet, à l’intérieur de la pagode.
L’apparition est provoquée par la proclamation du Sûtra du Lotus, conformément au voeu de Prabhûtaratna, qui s’est engagé à ce que, après son entrée son passage en Disparition, sa pagode apparaisse à l’endroit où est proclamé le Sûtra du Lotus.
chap. 11 Prodige du rassemblement d’une infinité de Tathâgatas : répétition du prodige lumineux inaugural, couplé à une métamorphose de l’univers Saha. Nouveaux arrivants : les Éveillés émanés, les formes de Tathâgata créées miraculeusement par le Tathagata, et que l’on voir prêchant le Sutra du Lotus dans différents mondes. Leur rassemblement a été opéré par Bhagavat afin de satisfaire à la deuxième partie du voeu de Prabhûtaratna.
chap. 12/11 Prodige de l’Éveil d’un être féminin de 8 ans..Ce prodige dissipe les doutes du Bôdhisattva Pradjnâkûta et du Sthavira Çariputtra
chap. 15/14 Prodige du rassemblement d’une myriade de myriades de bôdhisatvas qui surgissent des fentes de la terre. Nouveaux arrivants : ces bodhisattvas en nombre redoublé ..Bhagavat les a rassemblés afin de montrer aux Bôdhisattvas des autres univers qu’il a suffisamment d’aides pour prêcher le Sûtra du Lotus dans l’univers Saha après son entrée dans le Nirvana complet.
chap. 21/20 Prodige de conclusion : prodige collectif des Tathâgatas, dont les langues sortent de leur bouche et montent jusqu’au ciel de Brahma tandis que des rayons lumineux se propagent, puis au bout de 100 000 ans les Tathâgatas replient leurs langue, s’éclaircissent la gorge et claquent ensemble des doigts ..Ce prodige des Tathâgatas suit l’engagement des Bôdhisattvas sortis des fentes de la terre à proclamer le Sûtra du Lotus après l’entrée du Bhagavat (et de chacun de corps d ‘émanation dans la version chinoise) dans le Nirvana complet. Ce prodige est suivi par la passation du Sûtra du Lotus aux Bôddhisattvas.

Les deux crises de doute

1. Le Sûtra du Lotus raconte donc une histoire qui commence par l’exposé de la nouvelle Loi (c’est-à-dire le Sûtra lui-même) ; l’engagement des Bôdhisattvas à prêcher la nouvelle Loi après le parininirvana du Bouddha provoque la fin de l’histoire, avec le Bouddha qui remet le Sûtra auxdits Bôdhisattvas et qui renvoie l’assemblée.
Cette histoire est propulsée sur le plan littéraire par les miracles d’inauguration et de conclusion, qui encadrent le récit ; deux prodiges (la double réalisation de prodiges due au voeu du Tathagata Prabhûtaratna et l’apparition des Bôdhisattvas) viennent relancer l’attention du lecteur et rythment le développement du Sûtra.

2. Nous noterons aussi le rôle du Bôdhisattva Maitreya et du Grand Çravaka Çariputtra. Tous deux passent par une crise de doute, qui amène le Bhagavat Tathâgata Cakyâmuni à effectuer à chaque fois une révélation capitale .

3. Considérons d’abord la crise de doute de Cariputra, qui survient après le prodige inaugural : au sortir de son recueillement (chap. 2), Çakyamuni annonce à Çariputtra qu’il va révéler une Loi profonde qui dépasse l’entendement des Srvavakas et des Pratyetkas – dont Çariputtra fait partie.
Cette annonce provoque le doute dans les 4 Congrégations et chez Çariputtra lui même ; de manière dramatique, 5 000 membres des 4 Congrégations se lèvent à ce moment-là et partent : ils ne sont pas prêts à voir remis en question ce qu’ils tiennent pour la Loi du Buddha .
Une fois l’assemblée purifiée de ses « orgueilleux », de ses « outrecuidants », Bhagavat révèle alors à Cariputra l’unique Véhicule que prêche tous les Éveillés :
cela signifie qu’il n’y a pas 3 véhicules (celui des Sravakas, celui des Patryetkabuddhas, celui des Bôdhisattvas) mais un seul, le Véhicule des Bouddhas : les 3 Véhicules sont en fait des expédients destinés aux êtres, tandis que seuls les êtres d’Éveil, les Bôdhisattvas, peuvent comprendre le Véhicule unique des Éveillés.
Il illustre son propos par la parabole du chef de famille qui va user de l’expédient habile des 3 chars pour sortir ses enfants d’une maison en flamme.

4. Considérons maintenant la crise de doute de Maitreyâ : elle succède au prodige du rassemblement de l’infinitude redoublée des Bôdhisattvas prêcheurs du Sûtra du Lotus (chap. 15/14) . Maitreya ne comprend pas bien comment Bhagavat a pu mûrir un tel nombre de Bôdhisattvas « un peu plus de 40 ans » .
Le chapitre 15/14 s’achève sur le doute de Maitreya, qui reste en suspens.
Le chapitre 16/15 permet de lever le doute émis au chapitre précédent : Bhagavat y révèle à Maitreyâ que sa carrière comme Éveillé n’est pas circonscrite entre l’Éveil à Gaya et sa prise de parole sur le mont Gridhrakuta, avant son entrée dans le Nirvana complet : elle n’est pas circonscrite entre ces deux bornes, tout simplement parce que ces deux bornes sont des apparences :

  • l’Éveil a eu lieu dans un passé infiniment lointain (image de l’infini redoublé, avec le semeur d’atomes), et de même
  • le passage en Disparition, l’entrée dans le Nirvana complet, aura lieu dans un temps infiniment lointain.

Il illustre son propos par la parabole du chef de famille, médecin habile, qui va user de l’expédient habile de sa disparition pour convaincre ceux de ses enfants empoisonnés qui délirent de prendre le remède.


Les deux parties du sutra du Lotus

5. Les deux séquences sont toutes les deux bâties sur le même modèle : prodige – doute – révélation illustrée par une parabole mettant en scène un chef de famille.
Nous les considérerons, comme structurantes du Sûtra. Nous proposons donc le plan suivant pour le Sûtra du Lotus :

A – Exposition du Véhicule Unique des Bouddhas ;

  • 1) chap. 1 à 3 : mise en scène de l’exposition : prodige du rayon de lumière – doute de Cariputra – révélation de l’unique Véhicule des Buddhas – parabole de la promesse des chars.
  • 2) chap. 4 à 7 [sauf 6] : 3 paraboles pour faire comprendre ce que signifie l’habileté en expédients du Bouddha :
  1. le père face à un fils avili qui ne connaît plus sa dignité (4) ;
  2. le nuage à saveur unique qui abreuve les multiples espèces de plantes (5) ;
  3. le guide qui doit faire face à des voyageurs fatigués dans un endroit sauvage (7) .
  • 3) chap. 6, 8 à 9 : en entendant la nouvelle Loi, divers groupes de Çravakas demandent à quitter le Petit Véhicule, le char misérable, sous-entendu afin de monter dans le Véhicule des Bouddhas.
    Ils reçoivent du Bouddha ce que Robert appelle l’ « annonciation » , autrement dit la prédiction qu’ils seront des Bouddhas ;
  • 4) chap. 10 à 14/13 : effets de la proclamation de la nouvelle Loi : promesse de devenir Bouddha à tout être vivant qui l’entend et en éprouve de la satisfaction (x) ; le double prodige dû au voeu du Tathâgata Prabhûtaratna (xi ; xii/xi) ; effet instantané sur l’être féminin de 8 ans (12/11) ;
  • 5) promesse d’assistance aux prêcheurs du Sutra du Lotus (chap. 10), don de la méthode pour exposer le Sûtra du Lotus (chap. 10 ; 13/12 ; 14/13), avec l’avertissement que le prédicateur s’exposera aux insultes et aux persécutions (chap. 13/12) ;

B – Exposition de la carrière infinie du Bouddha Çakyamuni

  • 1) chap. 15/14 à 16/15 : mise en scène de l’exposition : prodige des Bodhisattvas qui sortent des fentes de la terre – doute de Maitreya – révélation de la longévité du Bouddha – parabole de la disparition provisoire du père de famille médecin ;
  • 2) chap. 16/15 à 20/19 : exposition des mérites acquis par celui qui croit (qui écoute et qui en éprouve de la satisfaction) à cette révélation, et plus généralement à tout ce que révèle le Sûtra du Lotus ;
  • 3) chap. 21/20 à 22/27 : engagement des Bôdhisattvas à prêcher le Sûtra après le passage en Nirvana de Baghavat, et prodige de clôture.

6. Comme nous avons essayé de le montrer plus haut, les rédacteurs ultérieurs ont ajouté les 6 chapitres supplémentaires (chap. 23/22 à 28/26) sur cette structure de base.


© esperer-isshoni.fr, avril 2007
© esperer-isshoni.info, novembre 2014

[1Le résultat en est pour le lecteur qu’il a l’impression d’un faux départ au chapitre 22/27

[2pour le détail des chapitres, se reporter à la synopse générale


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 263 / 91419

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le bouddhiste parle l’homme  Suivre la vie du site Le Sutra du Lotus   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License