Esperer-isshoni.info

Le peuple juif jusqu’à l’ère chrétienne - Chronologie

mardi 28 octobre 2014 par Phap

Le monothéisme du "Shema Israël", « écoute, Israël » [1] :

« ÉCOUTE, Israël ! Le SEIGNEUR notre Dieu est le SEIGNEUR UN. » [2]

La tension constitutive du peuple juif : entre repli et ouverture.

Un peuple qui joue sa carte dans un jeu à plusieurs acteurs : Égypte, Mésopotamie assyrienne ou babylonienne, Empire helléniste, Empire romain.


Bibliographie

  • La Bible – Traduction œcuménique – édition intégrale TOB – 1988 CERF / Société Biblique Française, 1988, 3095 p.
  • LÉON-DUFOUR, Xavier, Dictionnaire du NouveauTestament, deuxième édition revue, Seuil, 1978, 569 p.
  • FILORAMO, Giovanni, Le Christianisme, traduit de l’italien par Todaro Tradito, [2007, Modandori], Hazan, 2008, 335 p.
  • MEIER, John P., Un certain Jésus, Les données de l’histoire, III Attachements, affrontements et ruptures, traduit de l’anglais par Charles Ehlinger et Noël Lucas, [Jesus, A Marginal Jew - rethinking the Historical Jesus – III Companions and Competitors, Doubleday Broadway Publishing Group, 2001, Cerf 2005, 738 p. 16/10/2010
  • Oxford Bible Atlas, Third Edition, Oxford University Press, 1987

Quelques dates

-3500 av. J.C. écriture cunéiforme en Mésopotamie : Sumer puis Akkad
-1800 Mésopotamie : Mythes d’Atra Hasis - légende de Gilgamesh. Contact dans la Bible : Tour de Babel, récit du Déluge, Abram en pays d’Ur
-3542 Roi Hamourapi / Hammourabi à Babylone et son code
-1290 -1224 (ou 1304 1238) Oppression du pharaon Ramses II : exode d’ « hébreux »entre 1250 et 1230 ? Colosses d’Abou Simbel sous la XIX eme dynastie
-1030 – 1010 Règne de Saul de Gibeah
-1010 – 970 env. Royaume de David - capitale Jérusalem après Hébron - Jérusalem, cité de Sion prise sur les Jébusites [3]
-970 env. -933 Salomon fait construire à Jérusalem le 1° Temple [4]
-933 Sécession entre Royaume du Nord (Jeroboam roi d’Israël capitale Sichem) et Royaume du Sud (Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, capitale Jérusalem). La ligne davidique se maintient dans le sud.
-721 Sur appel du roi de Juda, Akhaz, l’assyrien Tiglath Piléser III (puis Salmanazar V et Sargon II) intervient en particulier contre Israël. En -721, le Royaume du Nord disparaît, les tribus d’Aser, Nephtali, Issachar et Zabulon sont déportées. provinces asyriennes. Galilée gelil hag goyyîm, « district des nations » [5]. Soupçon du Sud sur l’identité ethnico-religieuse des habitants du Nord (Samarie) commençant là ? – voir 2 R 17.
-639 Le roi Josué (-640 609) réforme le culte du Temple de Jérusalem : élimination des pratiques d’adoration « du Baal, d’Ashera et de toute l’armée des cieux » [6]. il fait détruire les temples de Samarie, dont celui de Béthel. La réforme religieuse fait suite à la découverte dans le Temple de Jérusalem d’un « livre de l’Alliance » [7].
-612 Destruction de Ninive, capitale du royaume assyrien, sous les coups des Mèdes et des Babyloniens
609 Le roi réformateur de Juda, Josué, est tué par le pharaon Neco à Meghido
-597 L’alliance malheureuse de Juda avec l’Egypte provoque la prise de Jérusalem par Nabuchodonor, roi de Babylone. Premières déportations.
-587 Suite à la révolte de Sédecias, Babylone prend à nouveau Jérusalem et détruit le Temple bâti par Salomon. Déportation à nouveau. – Voir 2 R 25.
-580 – 500 Colonies grecques. Pythagore de Samos développe sa doctrine à Cortone (actuelle Italie). L’optimisme grec (cosmos, l’ordre logique logos, l’esprit humain logique noos). Philosophie de la Nature à Milet (actuellement en Turquie)
-539 Gobryas, général du roi des Mèdes et des Perses Cyrus, prend Babylone.
-538 Le roi Cyrus autorise le retour du peuple juif déporté. Le « judaïsme », entendu comme une revendication de maintien de son identité au sens religieux et culturel, daterait du retour d’exil.
6e siècle Rédaction de targums en araméen, la langue commune de la région, qui paraphrasent les livres bibliques en hébreu
-1036 Second Temple reconstruit
A cette époque Apparition du parti des Saducéens : aristocratie fournissant les grands prêtres de Jérusalem. Très liés géographiquement à Jérusalem et au temple, ils disparaitront dans la tourmente de +70
-444 Néhémie, venant de Suze, fait reconstruire les remparts de Jérusalem. Il interdit les mariages mixtes [8].
-398 Retour d’Esdras avec des exilés. Nouvelle interdiction des mariages mixtes [9]
-387 Platon (427-347) fonde l’Académie à Athènes. Il admirait les « sagesses » égyptienne et perse.
-336 Début des conquêtes d’Alexandre le Grand,
-333 Conquête de Jérusalem sur la Perse par Alexandre. Bataille décisive d’Issus où Alexandre défait le perse Darius.
-324 Alexandre met en œuvre un plan de fusion entre Perses et Macédoniens : égalité des droits entre Perses et Macédoniens, mariages mixtes, fondation d’environ 70 villes comme centre d’expansion de la civilisation grecque : « hellénisme » datant de cette époque.
-323 Mort d’Alexandre à Babylone, à 33 ans. L’Empire est divisé : la dynastie ptoléméenne s’implante dans le sud (Égypte, Palestine, ..) la dynastie des Séleucides à l’Est (Syrie, Mésopotamie,..)
-250 – 150 A Alexandrie (Egypte), sous les Ptolémées, traduction de la Bible de l’hébreu en grec, ce qui donnera la Septante. Événement majeur dans l’histoire de la Bible, mais toute traduction est en même temps trahison : voir « Nephesh  » (hébreu), rendu par « psyche  » (grec), âme, ou encore le nom propre divin rendu par « Theos  ».
Anthropologie unitive devenant une anthropologie dualiste, dimension narrative (rencontre de quelqu’un avec un nom propre) transformée en dimension métaphysique. Passage d’un univers culturel sémite à un univers culturel hellène.
-342 Les Séleucides ravissent la Palestine aux Ptolémées.
-188 Antiochos III, séleucide, doit signer la paix d’Apamée avec la puissance montante, Rome. Il perd ses possessions en Asie Mineure au profit de Pergame et Rhodes. Rome devient maîtresse de la Méditerranée orientale
-167 Le roi séleucide Antiochus IV Epiphane (-175 -164) veut hélléniser de force la Palestine. « abomination de la désolation » [10] : le Temple de Jérusalem est désacralisé par le sacrifice de porcs sacrifiés à Zeus sur l’autel du Temple. Révolte des Juifs avec le prêtre Mattathias, descendant d’un aieul appelé Hasmonée. Apparition des hassidim, mouvement de fidélité à la Loi, d’où seraient nés les mouvements pharisiens et esséniens ?
-164 Temple de Jérusalem resacralisé sous les Maccabées
-146 Victoire définitive de Rome sur Carthage lors de la 3° guerre punique
-142 à -63 Indépendance politique des Hasmonéens
-128 Jean Hyrcan, grand prêtre hasmonéen fait détruire le temple samaritain de Garizim, puis celui de Sichem
-63 Le romain Pompée s’empare de Jérusalem. Fin de l’indépendance du Royaume des Hasmonéens. Le ministre iduméen Antipater ouvre la voie à son fils, le futur Hérode le Grand
-40 -4 av. J.C. Hérode le Grand devient roi des Juifs avec le soutien de Rome
-31 Par sa victoire à Actium sur la flotte de Cléopatre, Octavien établit la paix dans le monde gréco-romain
-30 Avec la chûte d’Alexandrie (suicide de la reine Cléopâtre et d’Antoine), la période helléniste s’achève. Paix dans l’oikumene (« monde habité »), cohésion économique de monde méditerranéen avec des voies maritimes et terrestres rendues plus sûres ?
-20 av. J.C Hérode le Grand développe le Temple de Jérusalem de manière grandiose. Les travaux se termineront en 64 après Jésus-Christ. Hérode fait aussi construire des villes nouvelles pour les populations non juives : Césarée et Sébaste
-4 av. J.C Mort d’Hérode le Grand. Rome avalise la succession entre Archelaüs (« ethnarque » entre -4 +6 ap. J.C. de Judée, Idumée et Samarie), Hérode Antipas (« tétrarque » entre -4 et +39 de Galiléé et Pérée), Philippe (« tétraque » entre -4 et +34 de Gaulanitide, Iturée et Trachonitide)
+6 ap. J.C. Archelaüs, ethnarque de Judée, d’Idumée et de Samarie, perd son pouvoir au profit de Rome. La Judée devient province romaine.
+6 à +36 ap. J.C. Ponce Pilate procureur de Judée.
+37 ap. J.C. Mort de Tibère (règne de +4 à 37). Caligula règne du 37 à 41. Le principat augustéen devient une royauté divine ; introduction du cérémonial de cour oriental (prosternation – proskynèse)

© esperer-isshoni.fr, octobre 2010
© esperer-isshoni.info, octobre 2014

[1Deutéronome chapitre 6 verset 4 (Dt 6,4)

[2Traduction de : La Bible – Traduction œcuménique – édition intégrale TOB – 1988 CERF / Société Biblique Française, 1988, 3095 p.

[3Deuxième livre de Samuel, chap. 5 verset 7 - 2 Sam 5,7

[4Premier Livre des Rois, chapitre 9 verset 15 – 1 R 9,15

[5Esaïe 8,23

[62 R 23,4

[72 R 23,2

[8Livre de Néhemie chap. 13 v.23 à 31 - Ne 13, 23-31

[9Ne 8,9 ; Livre d’Esdras chap. 7 v.10 – Es 7,10

[10expression dans le Livre de Daniel, chapitre 9 verset 27 - Dn 9,27. Voir aussi Dn 11,31 ; 12,11


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 436 / 85427

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Histoire du christianisme   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License