Esperer-isshoni.info

Prédication - preaching - Faire confiance à la bonté de Dieu en dépit de tout - Trusting God’s Goodness whatever

dimanche 20 juillet 2014 par Phap

Voir Matthieu 13, 24-33 - See Matthew 13, 24-33


Chers frères et sœurs, nous venons d’entendre aujourd’hui (20/7/2008) plusieurs paraboles que Jésus nous propose pour nous faire entrer dans le mystère du Royaume de Dieu. Le Royaume de Dieu, cela veut dire quoi ? Dear bothers and sisters, today (2008/7/20) we have just heard Jesus telling us three parables about the Kingdom of God. In speaking in this way, Jesus is trying to make us enter his own experience of the Kingdom of God which he sees coming, which he is inaugurating in his own person.
C’est une réalité qui déborde les mots, alors Jésus doit se servir de plusieurs paraboles pour pour pointer du doigt vers ce qu’il veut dire, vers ce dont il fait l’expérience personnellement : le Royaume de Dieu qu’il voit venir, et qu’il inaugure en sa personne. And this reality is overflowing whatever can be said about it, so Jesus has to use many parables. In fact, these parables are like fingers pointing to the experience of the Kingdom.
Pointer du doigt : un geste universel. Vous rencontrez un touriste américain ou japonais qui vous demande où se trouve la Tour Eiffel : vous pointez du doigt, et le touriste suit la ligne que dessine le doigt, il la prolonge au-delà du doigt, il dépasse le doigt pour voir au loin la Tour Eiffel… et le doigt a rempli sa mission, il est oublié. Parce qu’il n’est pas la Tour Eiffel. Pointing something – somewhere – with one’s finger. A gesture that every man can understand. You meet an Amercan or a Japanese tourist asking for the Eiffel Tower. You point with your finger and the tourist follows the line drawn by your finger, then goes farther / beyond it and at last look at the Eiffel Tower in the distance. Then the finger is no longer useful, it has fullfilled its mission and can be left behind. Because it is not the Eiffel Tower.
Et c’est la même chose pour la parabole : elle introduit à l’expérience, qui est au délà d’elle. It is the same thing for the parable : it introduces to an experience which is beyond it.
Chers frères et sœurs, je vous propose de nous attacher plus particulièrement à la « parabole de l’ivraie dans le champ »., comme l’appellent les disciples. Dear brothers and sisters, I suggest we focus on the “parable of the tares in the field”, as the disciples call it.
Cela m’a étonné : quand même, la parabole commence par la bonne semence et se termine sur le bon grain, alors pourquoi se concentrer sur l’ivraie comme le font les disciples ? This titIe was a little surprising to me because this parabole begins and ends with the good seed, so why focus on the tares ?
Développons cela. Let us develop this.
Oui, les disciples ont raison de se scandaliser de ce que des forts font tomber des faibles et les piétinent. Cela ne devrait pas être comme cela, cela n’est pas correct, ce n’est pas juste. Et surtout quand cela survient à l’intérieur de l’Église, elle qui a reçu la mission d’annoncer et d’apporter la réconciliation au monde. Yes, the disciples are right when they are scandalized by the show of the strong toppling down the weak and treading on him (her). This should not be like this, this is not right, and especially when it occurs in the Church which has received the mission to bring reconciliation to the world.
Oui, ce n’est pas correct, ce n’est pas juste que de l’ivraie apparaisse dans le champ du maître, alors que c’est du bon grain qui a été semé. Yes, it is not right that tares should sprout in the field of the master, whereas good seed has been sown.
Aussi les disciples ont raison jusqu’à certain point de caractériser la parabole comme celle de l’ivraie dans le champ. So the disciples are right to a certain extent to caracterize the parable as the one of the tares in the field.
Mais attention à ne pas laisser l’ivraie occuper tout le champ de la vision, attention à ne pas laisser le sentiment de l’injustice conditionner notre perception de la venue du Royaume. Sinon nous risquons de commettre deux erreurs. But let us avoid letting the tares fill our entire vision, let us not allow the feeling of the wrongfulness condition our perception of the Kingdom coming. Else we might commit two blunders.
1) on risque de méconnaître la bonté du maître, de douter de lui (n’aurait-il pas par mégarde mélanger des mauvaises graines aux bonnes ? est-ce qu’il sait bien ce qu’il fait ? – non, répond le maître, l’ivraie ne vient pas de mes graines, elle ne vient pas de mon champ, elle n’a aucune part à mon projet, elle provient de quelqu’un d’extérieur qui agit en cachette, avec une intention mauvaise à mon égard) First we might make a mistake about the goodness of the master. He has not made the mistake of mixing up bad seeds and good seeds, he knows what he is doing. And he knows what is going on. He knows that the tares have nothing to do with him, he knows that they were introduced by someone else, someone outside, who has bad intentions.
2) Et on risque de méconnaître la bonté du grain (allons, arrachons donc cette ivraie qui n’entre pas dans le projet du maître – Non, dit le maître, en arrachant l’ivraie, vous risquez d’arracher le bon grain qu’elle recouvre peut-être dans ses racines et qui aurait pu pousser. Faites confiance à la force du grain, il est encore trop tôt pour enlever l’ivraie – nous le ferons plus tard quand les choses seront claires). Second, we might understimate the goodness of the good seed. – Let us rip off the tares which have no part in the master’s project – No, because there maybe some good seed under the roots of the tares, and it could grow despite the tares aboveit. It is too soon, trust the strength of the good seed – we’ll rip off the tares later when things get clearer.
Ce qui sauve les serviteurs, c’est qu’ils interrogent leur maître – et nous aussi, nous avons à nous ouvrir à notre maître de nos doutes, de nos questions, comme les disciples qui demandent à Jésus de leur expliquer la parabole. The servants of the householder are saved of their errors because they ask their master – and we have to follow their example, just like the disciples who have asked Jesus to explain them the parable.
« Maître, que fais-tu ? Nous ne comprenons pas, explique-nous, s’il te plaît ». Pour recevoir de lui la réponse. « Master,what are you doing, what are you saying ? We don’t understand, explain to us, please”. And then listen to his reply.
En particulier, laissons le maître nous dire ce qu’il en est de sa bonté, et à partir de là de la mauvaiseté qui n’a absolument aucune part avec lui. Let us listen to the Master explaining us about his goodness and, after that, about wickedness, which is absolutely and utterly outside of him.
Je conclus. My conclusion.
Chers frères et sœurs, soyons à juste titre choqué(e)s par le spectacle du scandale, quand on voit un fort faire tomber un faible et ensuite le piétiner. Dear brothers and sisters, let us go on being indignant by the sight of the strong trampling on the weak.
Mais jugeons le à partir du point de vue que nous donne le maître, Jésus Christ. But let us judge it from the point of view given by the Master, by Jesus Christ.
En lui, la justice a été établie malgré les puissances malfaisantes. En lui, Dieu a eu le dernier mot sur la mort et la méchanceté. In him, justice has been established in spite of all the wicked powers. In him God has won over wickedness and death.
En lui, Dieu déploie la puissance de sa bonté. In him, God is unfolding the power of his goodness.
Après, avec l’aide et le secours de l’Esprit Saint, nous pourrons prendre d’éventuelles décisions concernant la vie de la communauté, de l’Eglise. Afterwards and with the help of the Holy Spirit, we can take some decisions concerning the life of the community, of the Church.
Amen. Amen.


Matthieu 13,24-43

24イエスは、別のたとえを持ち出して言われた。「天の国は次のようにたとえられる。ある人が良い種を畑に蒔いた。 24 Another parable put he forth unto them, saying, The kingdom of heaven is likened unto a man which sowed good seed in his field : 24 Il leur proposa une autre parabole : « Il en va du Royaume des cieux comme d’un homme qui a semé du bon grain dans son champ. »
25人々が眠っている間に、敵が来て、麦の中に毒麦を蒔いて行った。 25 But while men slept, his enemy came and sowed tares among the wheat, and went his way. 25 Pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu ; par-dessus, il a semé de l’ivraie en plein milieu du blé et il s’en est allé
26芽が出て、実って見ると、毒麦も現れた。 26 But when the blade was sprung up, and brought forth fruit, then appeared the tares also. . 26 Quand l’herbe eut poussé et produit l’épi, alors apparut aussi l’ivraie.
27僕たちが主人のところに来て言った。『だんなさま、畑には良い種をお蒔になったではありませんか。どこから毒麦が入ったのでしょう。』 27 So the servants of the householder came and said unto him, Sir, didst not thou sow good seed in thy field ? from whence then hath it tares ? . 27 Les serviteurs du maître de maison vinrent lui dire : ‹Seigneur, n’est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D’où vient donc qu’il s’y trouve de l’ivraie ?›
28主人は、『敵の仕業だ」」と言った。そこで、僕たちが、『では、行って抜き集めておきましょうか』と言うと、 28 He said unto them, An enemy hath done this. The servants said unto him, Wilt thou then that we go and gather them up ? 28 Il leur dit : ‹C’est un ennemi qui a fait cela.› Les serviteurs lui disent : ‹Alors, veux-tu que nous allions la ramasser ?› -
29主人は言った。『いや、毒麦を集めるとき、麦まで一緒に抜くかもしれない。 29 But he said, Nay ; lest while ye gather up the tares, ye root up also the wheat with them. 29 ‹Non, dit-il, de peur qu’en ramassant l’ivraie vous ne déraciniez le blé avec elle.
30刈り入れまで、両方とも育つままにしておきなさい。刈り入れのとき、」まず毒麦を集め、焼くために束にし、麦の方は集めて倉に入れなさい」と、刈りとる者に言いつけよう。』」 30 Let both grow together until the harvest : and in the time of harvest I will say to the reapers, Gather ye together first the tares, and bind them in bundles to burn them : but gather the wheat into my barn. 30 Laissez l’un et l’autre croître ensemble jusqu’à la moisson, et au temps de la moisson je dirai aux moissonneurs : Ramassez d’abord l’ivraie et liez-la en bottes pour la brûler ; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier.›
31イエスは、別のたとえを持ち出して、彼らに言われた。「天の国はからし種に似ている。人がこれを取って畑に蒔けば、 31 Another parable put he forth unto them, saying, The kingdom of heaven is like to a grain of mustard seed, which a man took, and sowed in his field : 31 Il leur proposa une autre parabole : « Le Royaume des cieux est comparable à un grain de moutarde qu’un homme prend et sème dans son champ.
32どんな種よりも小さいのに、成長するとどの野菜よりも大きくなり、空の鳥が来て枝に巣を作るほどの来になる。」 32 Which indeed is the least of all seeds : but when it is grown, it is the greatest among herbs, and becometh a tree, so that the birds of the air come and lodge in the branches thereof. 32 C’est bien la plus petite de toutes les semences ; mais, quand elle a poussé, elle est la plus grande des plantes potagères : elle devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent faire leurs nids dans ses branches. »
33また、別のたとえをお話になった。「天の国はパン種に似ている。女がこれを取って三サトンの粉に混ぜると、やがて全体が膨れる。」 33 Another parable spake he unto them ; The kingdom of heaven is like unto leaven, which a woman took, and hid in three measures of meal, till the whole was leavened. 33 Il leur dit une autre parabole : « Le Royaume des cieux est comparable à du levain qu’une femme prend et enfouit dans trois mesures de farine, si bien que toute la masse lève. »
34イエスはこれらのことをみな、たとえを用いて群衆に語られ、たとえを用いないでは何も語れらなかった。 34 All these things spake Jesus unto the multitude in parables ; and without a parable spake he not unto them : 4 Tout cela, Jésus le dit aux foules en paraboles, et il ne leur disait rien sans paraboles,
35それは、予言者を通して言われていたことが実現するためであった。「わたしは口を開いてたとえを用い、天地創造の時から隠されていたことを告げる」。 35 That it might be fulfilled which was spoken by the prophet, saying, I will open my mouth in parables ; I will utter things which have been kept secret from the foundation of the world. 35 afin que s’accomplisse ce qui avait été dit par le prophète : J’ouvrirai la bouche pour dire des paraboles, je proclamerai des choses cachées depuis la fondation du monde.
36それから、イエスは群衆を後に残して家にお入りになった。すると、 弟子たちがそばに寄って来て、「畑の毒麦のたとえを説明してください」と言った。 36 Then Jesus sent the multitude away, and went into the house : and his disciples came unto him, saying, Declare unto us the parable of the tares of the field. 36 Alors, laissant les foules, il vint à la maison, et ses disciples s’approchèrent de lui et lui dirent : « Explique-nous la parabole de l’ivraie dans le champ. »
37イエスはお答えになった。「良い種を蒔く者は人の子、 37 He answered and said unto them, He that soweth the good seed is the Son of man ; 37 Il leur répondit : « Celui qui sème le bon grain, c’est le Fils de l’homme ;
38畑は世界、良い種は御国の子ら、毒麦は悪い者の子らである、 38 The field is the world ; the good seed are the children of the kingdom ; but the tares are the children of the wicked one ; 38 le champ, c’est le monde ; le bon grain, ce sont les sujets du Royaume ; l’ivraie, ce sont les sujets du Malin ;
39毒麦を蒔いた敵は悪魔、刈り入れは世の終のことで、刈り入れる者は天使たちである。 39 The enemy that sowed them is the devil ; the harvest is the end of the world ; and the reapers are the angels. 39 l’ennemi qui l’a semée, c’est le diable ; la moisson, c’est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges.
40だから、毒麦が集められて火で焼かれるように、世の終にもぞうなるのだ。 40 As therefore the tares are gathered and burned in the fire ; so shall it be in the end of this world. 40 De même que l’on ramasse l’ivraie pour la brûler au feu, ainsi en sera-t-il à la fin du monde :
41人の子は天使たちを遣わし、つまずきとなるものすべてと不法を行なう者どもを自分の国から集めさせ、 41 The Son of man shall send forth his angels, and they shall gather out of his kingdom all things that offend, and them which do iniquity ; things... : or, scandals 41 le Fils de l’homme enverra ses anges ; ils ramasseront, pour les mettre hors de son Royaume, toutes les causes de chute et tous ceux qui commettent l’iniquité,
42燃え盛る炉の中に投げ込ませるのである。彼らは、そこで泣ぎわめいて歯ぎしりするだろう。 42 And shall cast them into a furnace of fire : there shall be wailing and gnashing of teeth. 42 et ils les jetteront dans la fournaise de feu ; là seront les pleurs et les grincements de dents.
43そのとき、正しい人々はその父の国で太陽のように輝く。耳のある者は聞きなさい。」 43 Then shall the righteous shine forth as the sun in the kingdom of their Father. Who hath ears to hear, let him hear 43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende qui a des oreilles !

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 191 / 78979

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand le chrétien parle l’homme  Suivre la vie du site Prédication - Preaching   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License